La climatisation de A à Z

4 - Le crédit d'impôt

Dans le cadre du dispositif  "Bâtiment basse consommation énergétique et de la loi de finances 2017, vous pourrez bénéficier désormais d'un Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) pouvant aller jusqu'à 30%, sur les pompes à chaleur air-eau exclusivement et les chauffe-eau thermodynamiques. 

En ce qui concerne les pompes à chaleur air/air (monosplits et multisplits), le crédit d'impôt n'est plus en vigueur depuis le 1er janvier 2009. Ces dépenses bénéficieront toutefois du prêt taux à 0% (PTZ+), sans conditions de ressources.

En ce qui concerne les pompes à chaleur air/eau, la base éligible du crédit d'impôt est dorénavant calculée de la manière suivante : Montant TTC du matériel + fournitures de pose x 30%. Le montant des dépenses ouvrant droit au crédit d'impôt ne peut excéder, pour une période de cinq années, la somme de 8 000€ pour une personne célibataire, veuve ou divorcée, et de 16 000€ pour un couple soumis à imposition commune.

Depuis le décret du 2 janvier 2009, le dispositif du crédit d'impôt sur le revenu est étendu aux propriétaires bailleurs, qui effectuent des dépenses pour l'amélioration de la qualité environnementale de logements existants achevés depuis plus de deux ans. Si vous souhaitez en savoir plus consultez les sites officiels suivants (Crédit d'Impôt et Prêt à taux 0%).

https://www.impots.gouv.fr/portail/particulier/le-credit-dimpot-transition-energetique.
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F10871